Xélis RP :
Historique : Orphelin, Xélis a grandi dans un temple éniripsa situé sur l’île des Wabbits et qui a disparu, suite à une guérilla de Wabbits vindicatifs. Il n’a ni père ni mère, il n’a comme information sur lui qu’un simple couffin déposé à l’entrée.
Bien traité et choyé, il a servi les prêtresses comme un fervent fidèle avant de devenir lui-même disciple. Il était déjà majeur et adulte avant de partir explorer le monde des douzes. Au cours de ses voyages, il appris le tragique massacre du temple et, une fois sur place, il n’en trouva même pas les ruines, juste un champs de cawottes.
Amer et rancunier, il garda à l’égard des rongeurs une certaine rancœur, exception faite de Roger Wabbit, son lapino fidèle qui a plus d’une fois souffert pour lui. Sur Bonta, il croisa également un tofu racé et le soigna, se faisant de lui un fidèle familier. Il le nomma Ardenne, car il l’avait trouvé dans le Fourée de Tonkult.
 
Xélis passa toute sa vie à étudier des principes actifs, les éléments naturels et la biodiversité. Passionné d’écologie, de magie et de médecine, il développa dans son havre-sac un petit atelier pour ses études et une chambre au couleurs du boufbowl, sport qu’il aimait pratiquer en ces temps où il vagabondait sur l’île des Wabbits.

Avec le temps, il trouva des principes alchimiques et des hormones de croissances permettant de faire grossir instantanément son tofu, de façon à faire de lui une monture, quitte à lui faire perdre des couleurs. Outre cela, il perça des mots secrets qu’il
 Son pinceau a été fait à partir de poils de lenalds et enchanté à l’aide de poudre osamodas, il y tient comme un crâ tient à son arc ou un pandawa à sa chopine.
Il tailla également ses vêtements seul, dans un style lenald car ces derniers étaient de sympathiques voisins. Il s’y était même fait un ami, Grinkol Ernoöl, aujourd’hui décédé suite à la morsure d’un Wabbit enragé.
 
Caractère :
Eniripsa orphelin et autiste (diagnostic déposé dès l’âge de ses six ans), Xélis est de nature altruiste sans être empathique toutefois : Il aime aider les gens et partagent la douleur de façon émotionnelle mais il est incapable de bien saisir le langage corporel, les besoins d’autrui ou le second degré.
De fait, il est même de nature solitaire, allant et venant sous capuche et sous couvert d’un regard vide. Il a les yeux bruns et des cheveux blonds.
Il est en temps normal conciliant et pacifique mais, avec une voix désagréable, il peut se faire amer et acerbe, souvent dût à une partie de son charme contrenature. Il vient en aide aux plus faibles par réflexes mais il est également droit, ferme et juste, n’agissant pas toujours par simple charité.
 
Il rejoignit une guilde composée d’individus louches et s’acoquina avec des riktus à de nombreuses reprises, se voulant apatride, ce qui fait de lui un individu louche à priori.
 
Toutefois, Xélis est un écologiste convaincu, cherchant à percer le secret du wakfu pour créer un élixir de jeunesse éternelle. Fasciné par Otomaï et cherchant par bien des moyens à apprendre de ses recherches, il est également un agronome averti et commerçant amène.
Il est particulièrement fier de son jardin, qu’il entretient avec beaucoup de soins.
 
On peut citer également quelques manies : Sa fâcheuse tendance à placer des « mots », des « marques » et des « fioles » dans ses phrases et à avoir une grande obsession pour l’hygiène.